Qui sommes nous?                                                                                             Nous contacter


JULES MONNEROT

Le Site de Jules Monnerot



   Ce Sociologue français (1908-1995)  est à l'origine du déclin intellectuel du plus grand fléau du XXe siècle, le communisme, qu'il a décrit en 1949 comme une religion séculière conquérante comparable à l'Islam, et dont il a réfuté la doctrine, le marxisme. Dès 1963, il avait annoncé l'échec de l'Union Soviétique.

Monnerot présente cette particularité d'être à la fois connu et censuré. Censuré en France où aucun gouvernement n'a jamais voulu combattre le communisme; et celui-ci, en dépit de l'effondrement soviétique, demeure  partie prenante de notre société, consolidé par un dirigisme du travail appauvrissant et affermi par des medias dont le langage  ne s'éloigne jamais des préjugés marxistes.

Ce langage, Monnerot l'a élucidé il y a plus de cinquante ans : c'est celui de la guerre psychologique faite aux Français pour qu'ils acceptent ce dont ils ne veulent pas, par exemple : l'islamisation de la France, ou encore, l'Europe, celle qu'on veut nous imposer, dont le dissident soviétique, Vladimir Boukovski a pu dire :"J'ai déjà vécu dans votre avenir !" ( revue Monde et Vie, 24 fév. 2007)

Et puis, il y a le Monnerot qui a renouvelé la sociologie française, celui d'une recherche fondamentale  sur l'action historique, en vue de donner des bases solides à la politique.

Un sociologue qui devrait être étudié dans les facultés et les instituts de recherche. (M.M. ,T.M. , Y.M.)



         



 IItinéraire de Jules Monnerot                                                  Témoignage                       


Ce qu'ils en disent:

13/12/2005 - Le livre de Georges Laffly - Editions Pardès


MONNEROT - Qui suis-je - chez Pardés



17/01/2014 - L' article de Arnaud Imatz "Raymond Aron, penseur machiallien"


 "Du bon usage des sciences humaines, Lovendrin
-Caillois, Dumézil, Monnerot-"





Ce qu'il a dit et ce qui est arrivé:



Novembre 2009 : Vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin
       
Novembre 2011 : Le problème de la peine de mort

Novembre 2015 : Les attentats de Paris pouvaient-ils être évités?

Sujets du jour:


Novembre 2009 : L'identité Nationale


L'Europe au centre de la crise 2011-2012







Livres publiés:


  • La Poésie  moderne et le Sacré, Gallimard , Paris - 1945, collection "les essais"
  • Traduction Japonaise : 1ère édition 1974, Bokushinshashuppan
  •                                        2ème édition 2000, kikkasha

  • Les faits sociaux ne sont pas des choses,  Gallimard - 1946

 2 ème  édition augmentée d'une préface,Gallimard - 1963
 3ème édition, Albin Michel - Editions Libres Hallier -1979
 4ème édition, Le Trident 2004 - 2005


  • Soziologie des Kommunismus,  Köln-Berlin, Kiepenheuer und Witsch -1952
  • Sociology of  communism,  George Allen and Unwin - London, Cape Town, Toronto - 1953
  • Sociologia del communismo, Madrid, Ediciones Guadarrama -1958
  • Dialectica del marxismo, Ediciones Gadarrama - Madrid 1968
  • Sociologia del communismo, Milano, Giuffré Editore - 1968
  • Sociologia do communismo, Edicoes Afrodite, Lisboa - 1978



  • Démarxiser l’Université, La Table Ronde - 1970
  •  No all' universita marxista,   Giovanni Volpe, Roma - 1971

  • Les lois du tragique, Presses Universitaires de France - 1970




  • Inquisitions, Editions José Corti - 1974 ( Prix  de l'Essai de l'Académie Française - 1975)







_______________________________


Mises au point - Rectifications - Compléments

________________

Citations

________________

Textes en ligne:






                                    
       
      Réponses à une enquête sur la guerre  -  (1973)















___________________



Quelques textes 
à l'usage des candidats au baccalauréat

(1958)
                            


La première règle et la plus fondamentale est de considérer
les faits sociaux comme des choses.


"Elle [l'humanité] ne sait pas assez que son avenir dépend d'elle. A elle de voir d'abord si elle veut continuer à vivre. A elle de se demander ensuite si elle veut vivre seulement, ou fournir en outre l'effort nécessaire pour que s'accomplisse, jusque sur notre planète réfractaire, la fonction essentielle de l'univers, qui est une machine à faire des dieux".









Collaborations à des recueils collectifs:


  • Contre la peur d'imaginer, in Le Surréalisme en 1947, Maeght éditeur, Paris.  
  • Est-ce l'avènement du prolétariat ? in Robert Aron et alteri : De Marx au marxisme, 1848-1948, Editions de Flore, Paris, 1948.                                                    
  • Misunderstandings, in James Burnham et alteri : What Europe thinks of America, by a panel of influential Europeans, New York, 1953
  • Politique en connaissance de cause, in Philippe Ariès et alteri : Ecrits pour une Renaissance, 1958, Plon, (repris dans Inquisitions, José Corti, Paris, 1974).                                                  
  • Georges Sorel ou l'Introduction aux mythes modernes (texte incomplet), in Mélanges en l'honneur de Raymond  Aron, Calmann-Lévy, 1971, (texte intégral dans  Inquisitions)
  • Définition historique du fascisme, in Analyses du fascisme, Editions Castella, Albeuve, Suisse, 1979.
  •  Préface au livre de Louis Vallon : Le Dilemme Français, Paris, Denoël, 1963.



_______________________________


Publications dans des revues Françaises et étrangères




_______________


Entretiens avec Jules Monnerot
publiés dans des revues



  • Entretien avec Jules Monnerot sur la Sociologie du communisme (Paru, mars 1950)
  • Un entretien sur la presse de l'opposition (Défense de l'Occident, juin 1957)
  • Le jugement de Jules Monnerot (Les Cahiers universitaires, n° 26, mai 1966)
  • Dialogue avec nos amis (Le Défi, juil.-août 1969)
  • Ce que je crois (Le Défi, oct. 1969)
  • Entretien avec des étudiants et des enseignants sur les moyens de riposter à la pénétration marxiste dans l'université (Cité Liberté,  nov. 1970)
  • On a mythifié le rôle des intellectuels (Le Figaro Littéraire, propos recueillis par Bruno de Cessole, 2 juin 1986)
  • Entretien avec Jules Monnerot (Chrétienté-Solidarité (fév. 1988)
  • Propos recueillis par Régis Constans (Identité, mai-juin 1989)



_______________





Jules Monnerot


Copyright Le Site de Jules  Monnerot 05042007